biotechnologies, diversité génétique, biodiversité et environnement

Accueil --- Préambule --- Biotechnologies classiques et modernes ---Biodiversite --- Diversité génétique (mesures) --- Amélioration génétique --- Trangénèse --- Environnement --- Techniques --- Techniques-video --- Annonces --- Newsletter --- Tests des connaissances-QCM --- Manifestations scientifiques --- E-books --- Liens --- Contact / ( Sauver le palmier ) ---
Biotechnologies et environnement. Newsletter 1, 2, 3

Ce bulletin relate des informations relatives aux biotechnologies des plantes. Dans ces numéros, il est question de plusieurs sujets dont la dispersion des OGMs et la transformation génétique de la tomate.

NL 1

OGMs

L'UNION EUROPEENNE CREE UN RESEAU DES LABORATOIRES TRAVAILLANT SUR LES OGMs (ORGNISMES GENETIQUEMENT MODIFIES)

Dans le but d'étudier la 'traçabilité' des organismes génétiquement modifiés (OGMs) dans la chaîne alimentaire, le Commissaire européen de recherche, Philippe Busquin, a lancé la création d'un réseau des laboratoires européens travaillant sur les OGMs.  Busquin a annoncé que la Commission propose 0,9% comme limite d'OGMs susceptibles d'être présents dans les produits alimentaires. Une nécessité de mise au point de tests valables et d'adoption de législation deviennent nécessaires.

Le nouveau réseau scientifique coordonné par la Commission, comprend plus de 45 Laboratoires et a pour but principal le développement de méthodes de détection et de quantification des OGMs dans les aliments. La listes des laboratoires peut être consultée dans le site; http://engl.jrc.it/designated.htm.

"I am confident that the network of GMO laboratories will greatly improve our capacity to detect and screen GMOs and provide a sound scientific basis for enforcing biotechnology legislation. The creation of the network of GMO laboratories provides us with an important tool to ensure that we harvest the potential that biotechnology holds for consumers in a responsible way", dit  Busquin.

ANIMATIONS SELECTIONNEES.

Southern Blotting
'Southern Blotting', développée par Edwin Southern, est une techniques permettant d'identifier le ADN ayant une séquence nucléotidique précise.

Molecular motors
De l'interaction entre les 'moteurs Moléculaires' et les microtubules résulte les mouvements enregistrés durant la mitose. les 'moteurs Moléculaires' tirent leur énergie de l'ATP pour étirer les microtubules.

ADN replication

, Animation 1 , Animation 2

La réplication du ADN qui prend lieu au niveau de la fourche de réplication comprend un ensemble de processus précédant  la réplication proprement dite ou intervenant après celle ci. Plusieurs enzymes y sont impliquées dont des topoisomérases, des hélicases, des primases, des ADN polymérases et des ligases.

NL 2

LE 'CASSE TETE' DES OGMs ET LE FLUX DES GENES. OU EN EST L'AGENCE EUROPEENNE POUR L'ENVIRONNEMENT ??

Dans le numéro précédent de Biotech-ecolo NewsLetter, il a été question des efforts de l'Union européenne en matière d'organisation en vue d'élaboration de tests précoces d'identification des OGM (organismes génétiquement modifiés) et d'évaluation de leur impact (NL1). Devant les pressions exercées sur l'UE par les agriculteurs et la Société civile quant à l'éclaircissement de l'impact des OGM sur l'agriculture de demain en Europe, L'Agence Européenne pour l'environnement a publié un rapport résumant les résultats d'une étude (81 projets) réalisée par 400 laboratoires pour un coût de 70 millions d'Euros. L'étude a porté sur 7 plantes ou groupes de plantes (colza, maïs, blé, orge, betterave, pomme de terre, arbres fruitiers). Les conclusions sur le flux de gènes diffèrent selon le type de plantes, car le système reproducteur (autogamie, allogamie) change d'une plante à l'autre:

Colza: déssimination du pollen ( à courte vie) à des distances allant jusqu'à 4 Km. La graine est plus stable et une distance de 100 m entre les champs permet d'atteindre une contamination inférieure à 0,5%. Le croisement avec des espèces sauvages apparentées reste possible. Ceci est en faveur de l'obtention d'hybrides résistants aux herbicides et dont il faut éliminer par arrachage ou par d'autres types d'herbicides.

Maïs: déssimination du pollen jusqu'à 0,8 Km. Une distance de 200 m permet de limiter la contamination à 0,1%. Croisement absent avec les espèces sauvages apparentées.

Blé, Orge : déssimination du pollen à une distance inférieure à 0,2 Km (autopollinisation). Croisement intervarietal inférieur à 2%.

Betterave: déssimination du pollen à 1 Km. Même si elle peut se croiser avec des espèces sauvages apparentées, sa récolte avant la floraison limite ce processus.

Pomme de terre: déssimination faible du pollen sans possibilité de croisement avec les espèces sauvages apparentées.

Arbres fruitiers: désséminent leur pollen à des distances relativement faibles avec des possibilités limitées de croisement avec des plantes homologues sauvages

Plusieurs recommandations ont été données pour arrêter le flux de gènes. On peut en citer: l'utilisation de techniques de reproduction comme l'apomixie, la cleistogamie, hybridation avec des espèces suffisament éloignées génétiquement pour inhiber la floraison, utilisation de gènes rendant la germination dépendante d'une substance exogène et transferer les transgènes dans les chloroplastes (gènes des chloroplastes peu transmis à la déscendance).

Y'AURA T-IL UNE STANDARDISATION DANS LES METHODES DE DETECTION DES OGM ???

Espérons le ! Ceci reste lié à la coopération des firmes productrices d'OGM qui déclareraient ou non la structure du transgène utilisé. Les tests peuvent reposer sur l'amplification de gènes par PCR. Ceci suppose la connaissance de quelques séquences des transgènes à amplifier. La plupart des transgènes présents dans les OGM sont bordés par le promoteur 35S du virus CaMV et le terminateur du gène Nos. Ce type de test n'est pas infaillible surtout lorsque les quantités recherchées sont très faibles. Des tests comparatifs visant l'identification d'éventuels OGM dans le Maïs importé par la Nouvelle-Zelande ont donné des résultats contradictoires!! (Nourrie, C. 2002. New Zeland GMO incident highlights lack of standardized tests. Nat.Biotechnol. 20, 861.)

MENACE DE DISPARITION DE LA BANANE PAR EROSION GENETIQUE ???

La banane se trouve actuellement menacée de disparition suite à un rétricissement de sa diversité génétique. En effet, le génotype unique, la 'banane Cavendish' très répandu dans les marchés est attaqué en Asie par une fusariose connue sous le nom 'Panama disease'. Il faut désormais diversifier le pool génétique de cette culture, sachant que l'espèce se reproduit essentiellement par voie végétative avec existence du phénomène de stérilité. Pour créer cette diversité, La FAO et l'Agence Internationale de l'Energie Atomique (IAEA) ont soutenu des programmes d'amélioration de la banane par introduction de mutations. La FAO s'inquiète mais reste tout de même optimiste sur l'avenir de cette espèce.


Biotechnologies. OGM


Recherche rapide dans ce site et les sites liés de l'auteur (Fr, Ar, Eng) - بحث سريع في هذا الموقع و المواقع المرتبطة للمؤلف

Sciences de la vie-Biochimie (Ar, Fr), QCM, Exercices, Examens dans le livre (+ CD):

sciences de la vie-Biochimie. Livre


NL 3

OGMs

AUGMENTATION DES ANTIOXYDANTS DANS LA TOMATE A TRAVERS LA MODIFICATION DE LA VOIE DE BIOSYNTHESE DES FLAVONOÏDES.

Les flavonoïdes sont des métabolites phénoliques qui existent naturellement chez les plantes. Testés in vitro, plusieurs composés de ce groupe se sont avérés de puissants antioxydants.Les études épidémiologiques ont démontré une corrélation directe entre les taux élevés de flavonoïdes et la dininution des risques liés aux maladies cardiovasculaires, au cancer et aux maladies liées au viellissement.

La stimulation de la biosynthèse des flavonoïdes dans certains fruits serait une voie prometteuse pour concentrer ces composés dans les denrées alimentaires.

En manipulant les gènes gouvernant la voie de biosynthèse des flavonoïdes chez la tomate, plusieurs lignées ont été obtenues montrant des taux très différents en flavonoïdes. Une augmentation de plus de 78 fois a été enregistrée pour les flavonols du fruit suite à la modification de l'expression d'une seule enzyme la chalcone isomérase. Plus de détails dans: Verhoeyen et al., 2002. j.exp.Bot. 53, 2099-2106.

QUELQUES DONNEES SUR LA CULTURES DES OGMs

1/ L'estimation globale des superficies des cultures OGMs pour l'an 2002 est de 58,7 millions ha réparties sur 16 pays

2/ Depuis leur introduction en 1996, les cultures OGMs enregistrent une augmentation annuelle moyenne d'environ 10%.

3/ Plus de un quart des superficies des cultures OGMs (16 millions ha) sont situées dans les pays en développement, dont l'Inde, la Colombie et le Honduras qui visent des productions pour le commerce.

4/ Les principales cultures OGMs concernent le soja (62% de la superficie globale), le maïs (21% de la superficie globale), le coton (12% de la superficie globale) et le colza (5% de la superficie globale).

5/ Durant la période 1996-2002, le trait de la tolérance aux herbicides était le plus recherché suivi du trait de la résistance aux insectes (technique Bt).

Pour plus de détails visiter: http://www.isaaa.org.

REGARD SUR LES RESAUX BIOTECH. CAS DU RESEAU 'YOUNG EUROPEAN BIOTECH NETWORK'

Le réseau YEBN (Young European Biotech Network) est une organisation à but non lucratif et dont les membres sont des associations et des jeunes chercheurs dans le domaine des Biotechnologies. Ce réseau cherche à apporter des idées nouvelles aux biotechnologies et encourager une communauté de jeunes scientifiques. Il compte influencer le développement de l'industrie des biotechnologies et les les politiques qui s'y sont liées à travers sa large participation à des conférences et à des manifestations en relation avec les biotechnologies. Le réseau YEBN a comme autres objectifs la mise en place de projets et d'initiatives de recherche. Ainsi, les membres sont encouragés à soumettre des propositions qui une fois examinées par le Conseil d'administration du Réseau seront proposées pour financement. Le Réseau explique continuellement ses domaines de recherche aux citoyens pour leur apporter les connaissances nécessaires afin de prendre des décisions en toute connaissance de cause. Le site web du Réseau YEBN est: http://www.yebn.org .

INCUBATEURS D'ENTREPRISES EN EUROPE. BASE DE DONNEES

plus de 700 incubateurs d'entreprises existent actuellement en Europe. Une base de données a été mise en place pour s'informer d'avantage sur les différentes pépinières d'entreprises. Plus de détail se trouve sur le site http://www.cordis.lu/incubators.


Accueil --- Annonces --- Newsletter ---- Manifestations scientifiques ----- Liens --- Contact

- ,

Newsletter. OGMs, transformation de la tomate,...