biotechnologies et environnement
Accueil --- Biotechnologies classiques et modernes ---Biodiversite --- Diversité génétique (mesures) --- Amélioration génétique --- Trangénèse --- Environnement --- Techniques --- Techniques-video --- Tests des connaissances-QCM --- Manifestations scientifiques --- Techniques ---

نحو التعاون بين الجامعات في مجالات البحث العلمي و التكوين الجامعي. أمثلة في البيوتكنولوجيات و علوم الحياة
Vers la coopération interuniversitaire dans les domaines de la recherche scientifiques et de la formation universitaire. Exemples impliquant les biotechnologies et des sciences de la vie

La coopération entre universités au Maroc dans les domaines des biotechnologies et des sciences de la vie concerne le volet de la formation universitaire (Enseignement) et celui de la recherche scientifique.


مثل لخلق إطار للتعاون بين مؤسسات التعليم بالجامعة Exemple de cration de cadre de collaboration inter-établissements au sein des universités

convention interuniversités

التعاون في ميدان التكوين الجامعي

Coopération dans le domaine des formations universitaires

pédagogie universités


التعاون في ميدان البحث العلمي

Coopération dans le domaine de la recherche scientifique

biotechnologies


التعاون في ميدان التكوين الجامعي
Coopération dans le domaine des formations universitaires


Pourquoi est-il devenu nécessaire de faire la collaboration interuniversitaire ?

- Résorber les disparités entre les Universités, affronter ensemble les sureffectifs et donner plus de crédibilité au diplôme national commun! La qualité de la formation acquise dans l'enseignement supérieur reste un défi économique et une demande sociale. Ainsi, le succès récent des classements dans le domaine de l’enseignement supérieur découle de l’attention croissante accordée à ce niveau d’éducation dans un contexte de mondialisation entrainant une concurrence accrue entre établissements d’enseignement, voire même entre pays. Ces processus ont suscité un engouement pour les classements nationaux et internationaux, qui impliquent une évaluation transparente susceptible de répondre aux attentes du grand public. Néanmoins, nos universités étant encore jeunes, ne peuvent rentrer si tôt dans un système compétitif dans un contexte de grands effectifs d'étudiants (enseignement de masse). Il est plus raisonnable de d'entamer des collaborations effectives pour résorber d'abord les disparités et donner plus de crédibilité au seul diplôme national! A l'exception des universités anciennes du Maroc comme l'Université Al Quaraouiyine à Fès (construite en 859 sous le règne de la dynastie idrisside), les Universités 'modernes' du Maroc ne sont pas si anciennes, puisque la première d'entre elles date uniquement de 1957 (Université Mohamed V à Rabat). Ce n'est que vers la fin des années 70 que le Maroc s'élança dans la construction d'autres Universités qui sont actuellement au nombre de 16. Ceci a permis d'absorber un effectif d'étudiants qui avait augmenté 22 fois (passé de 3300 en 1960 à 74000 en 1980). Encore jeunes par rapport à l'Université de Rabat, ces nouvelles structures essaient d'accumuler les expériences dans un contexte dur marqué par les sureffectifs des étudiants. De ce fait, la coopération interuniversitaire est plus que jamais nécessaire, ne serait ce que pour tendre aux mêmes valeurs des diplômes délivrés au nord comme au sud et au centre du Maroc.

إكراهات الاكتضاض الطلابي
في سنة 1957 أسست جامعة محمد الخامس بالرباط و كان عدد الطلبة حوالي 3300 طالب بعد حوالي 20 سنة، ارتفع عدد الطلبة إلى حوالي 74000 طالب، أي ارتفاع ب 22 مرة. لاحتواء هذه الأعداد، انتقل المغرب في ظرف وجيز من جامعة واحدة إلى عدة جامعات و مؤسسات تعليمية

Morocco. Students

Une autre manière de remédier aux écarts entre universités est la fusion entre universités pour n'en constituer qu'un nombre limité et créant ainsi des structures plus compétitives. Ainsi, l'Université Hassan II de Ain Chok (casablanca) et l'Université Hassan II de Mohammedia ont fusionnée pour donner l'Université Hassan II. Cette opération de fusion a également concerné les deux universités de Rabat, l'Université Mohammed V-Agdal et l'Université Mohammed V-Souissi donnant l'Université Mohamed V-Rabat (UM5-Rabat).

- Améliorer le classement des universités collaboratrices sur la base de la formation

Il existe plusieurs indicateurs de la formation qui peuvent être pris en compte dans le classements des Universités. On peut citer 1/ Part des licences obtenues 3 années après une première inscription à l'Université, 2/ Réussite au diplôme santionnant deux années d'études après le bac (DEUG), 3/ Suivi du cursus des étudiants (taux d’abandon, réorientation, redoublement), 4/ Réussite en cursus Master (ratio diplômés / inscrits), 5/ Réussite en doctorat, 5/ Part des doctorants allocataires soutenant leur thèse en
trois ans au plus), 6/ Devenir des étudiants diplômés (Licence à Master) : insertion, durée d’obtention
du 1er emploi, poursuite d’étude, 7/ Devenir des docteurs : insertion professionnelle après 3 ans et 8/ Réussite comparée des étudiants étrangers et des étudiants Marocains en cursus licence et Master.

- Démocratiser et promouvoir ensemble la formation universitaire par la création de supports pédagogiques

Si le recrutement de nouveaux enseignants-chercheurs et l'édification de nouvelles constructions sont au 'compte goutte', il faudra puiser dans d'autres modalités d'enseignement utilisant de nouveaux supports pédagogiques avec implication de l'enseignement à distance. Ainsi, l'enseignement au présentiel se trouve de plus en plus limité. Les universités Marocaines sont appelées à produire en commun des supports pédagogiques susceptibles de rehausser ou au moins maintenir le niveau des formations. D'autre part, le rendement d'insertion des étudiants dans le premier cycle des études scientifiques reste faible (50% des étudiants quittent l'Université ou changent d'orientation vers d'autres études comme le droit). Il faut travailler ensemble pour préparer la transition Secondaire-Supérieur en exploitant l'acquis linguistique des élèves inscrits pour le première fois dans les Facultés des Sciences, en attendant la maiîtrise de l'Anglais, de l'Arabe et du Français. Des supports pédagogiques de types ouvrages, polycopiés, CD, DVD et sites web peuvent être élaborés en collaboration associant différentes équipes appartenant à plusieurs universités et exploitant les acquis scientifiques et linguistiques des étudiants. ...... Discuter ce sujet sur le blog tkween


Recherche rapide dans ce site et les sites liés de l'auteur (Fr, Ar, Eng) - بحث سريع في هذا الموقع و المواقع المرتبطة للمؤلف :


Biochimie (Ar + Fr). QCM, Exercices, Examens dans le livre (+ CD):

sciences de la vie-Biochimie. Livre


Livre 'Sciences de la vie. Protéines et Enzymes' (+ DVD), Baaziz, 2013: QCM corrigés, Exercices corrigés, Contrôles corrigés en Biologie cellulaire et Biochimie pour S1, S3, S4 et S5.

Protéines et Enzymes, Baaziz 2013


التعاون في ميدان البحث العلمي
Coopération dans le domaine de la recherche scientifique

Dans la formation universitaire de haute qualité, la recherche scientifique reste un pilier incontournable. On ne peut imaginer une formation universitaire, en particulier dans les sciences, sans passer par la recherche scientifique. Sinon, les universités seraient assimilées à de simples lycées, ni plus ni moins!. Il existe plusieurs indicateurs de la recherche scientifique qui peuvent être pris en compte dans le classements des Universités.

On peut en citer 1/ Part des publications de l’établissement dans la production scientifique, 2/ lndice de citation à deux ans des publications de l’établissement, 3/ Part des articles co-publiés avec un pays défini dans les articles de l’établissement, 4/ Participation aux projets de recherche nationaux (types PARS, PROTARS), 5/ Taux de participation de l’établissement dans les projets financés par les programmes internationaux, 6/ Part des publications de l’établissement dans les domaines scientifiques définis comme prioritaires, 7/ Performance des brevets et des activités contractuelles et 8/ Proportion d’étrangers parmi les chercheurs, enseignants-chercheurs, postdoctorants et ingénieurs de recherche rémunérés par l’établissement. Maroc. Publications

Certainement, la collaboration interuniversitaire contribuera à l'enrichissement du profil disciplinaire des publications émanant des universités collaboratrices.

Fédérer les compétences des Universités pour développer les recherches en biotechnologies

Les biotechnologies constituent les technologies clés de l'avenir. Ceci peut constituer le levier du développement pour arriver à nourrir plus de 35 millions de personnes au Maroc et plus de 100 millions d'habitants au Maghreb. Selon l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), les biotechnologies sont l’application de méthodes scientifiques et techniques mettant en oeuvre des agents biologiques pour réaliser des transformations utiles à la production de biens et de services. En plus des biotechnologies classiques (culture des tissus, fermentation, ...), les biotechnologies modernes (basées sur l'ADN recombiné) continuent de révolutionner. Avec le vivant, on peut produire plus et mieux. Cependant pour être opérationnel dans les biotech modernes, il faut bien maîtriser les sciences de la vie, notamment la biologie de la cellule, la biochimie, la biologie moléculaire, la génétique, la microbiologie et la physiologie. Pour ce faire, il faut développer un enseignement moderne avec des infrastructures (laboratoires, équipements) modernes. Après cela, il faut développer la recherche scientifique et l'économie du savoir (اقتصاد المعرفة). La plupart des résultats de nos recherches scientifiques restent inconnus du public et d'éventuels utilisateurs de ce 'produit'. La cause en est une valorisation limitée de la recherche scientifique. Pour remédier à cette situation non saine, il faut envisager plusieurs actions dont celles visant le développement de l'économie du savoir et l'information d'utilisateurs potentiels des résultats de la recherche scientifique. Pour comparer avec l'Europe, l'EU a pensé à la création d'un marché de la technologie en ligne (http://www.cordis.lu/marketplace). Ce site web permet l'accès aux résultats de la recherche scientifique susceptibles de passer au champs d'application.


مثل لخلق إطار للتعاون بين مؤسسات التعليم بالجامعة
Exemple de création de cadre de collaboration inter-établissements au sein des universités

L'instauration d'une collaboration interuniversitaire commence 'petit' et doit évoluer en créant des cadres propices pour promouvoir les échanges. Cela peut commencer par une simple rencontre scientifique catalysée par un groupes d'Enseignants-Chercheurs d'un établissement universitaire précis et s'étandre ensuite pour concerner toutes les universités partenaires. Pour rentrer dans les 'rouages administratifs', il faut établir des conventions de coopération devant garantir et cadrer les échanges inter-établissements (ou interuniversitaires). A l'exemple la coopération interuniversitaire, la convention de collaboration entre la Faculté Polydisciplinaire de Taza (FP-Taza), Université Sidi Mohamed Ben Abdellah, Fès et la Faculté des Sciences-Semlalia de Marrakech (FSSM), Université Cadi Ayyad, Marrakech, signée à l'échelle des Doyens des deux Etablissements le 6 Mai 2014 en marge de la Première Journée de la filère des Sciences de la vie organisée sous le thème 'Quand la Formation par la Recherche Scientifique devient le Garant du Succès de la Mission des Universités. Cas des Sciences de la Vie'. Lieu : Faculté Polydisciplinaire de Taza.

Le progamme de cette Journée comprend: 1/ une conférence sur le développement et l'importance des biotechnologies au Maroc avec des témoignages portant sur les recherches scientifiques menée à la Faculté des Sciences-Semlalia de Marrakech (conférence texte pdf), 2/ des communications orales et affichées et 2/ une table ronde sur le sujet 'Vers un partenariat d'échange interuniversitaire d'expérience en matière d'enseignement et de recherche scientifique au Maroc'


Programme

1/ Conférence plénière

Recherche Scientifique et Formation Universitaire en Biotechnologies : Témoignage. Pr. Mohamed BAAZIZ, Faculté des Sciences Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech.-----> Texte pdf

2/ Communications orales

- Les menaces Biologiques - Biosécurité et Responsabilités des Scientifiques. Fatima LAMCHOURI, Faculté Polydiciplinaire de Taza.
- Gestion des déchets solides dans le Nord du Maroc Oriental.
Mounia EL HAJI , Mohamed Ben ABBOU.
- Isolement et criblage des actynomycètes antagonistes d'Erwinia sp., agent causal de la maladie de pourriture molle de la pomme de terre.
Abdenbi EL KARKOURI, Fatima Zahra EL HASSANI, Mohammed BENLEMLIH, Mohammed EL HASSOUNI,
- Contribution à l'étude des potentialités du secteur oléicole dans la région de Taza .
Mohamed EL YAMANI, Yahia RHARRABTI
- La mineuse de la tomate, Tuta absoluta (Meyrick).
Mohamed ELMHADRI, Hassan BOUKA.
- Effet du stress hydrique sur la mobilisation des réserves azotées chez la luzerne (Medicago sativa L.): Méthodologie d'utilisation du traceur isotopique stable 15N. Safae CHENTOUFI, Gorka ERICE, Frederic MEURIOT, Said LOUAHLIA, Jean Christophe AVICE, Manuel SANCHEZ-DIAZ.

3/ Communications affichées (voir le programme de la Journée)

Coordonnateurs: Prof. Yahia RHARRABTI & Pr. Khlil HAMMANI


Taza journée sciences de la vie

Album photos couvrant quelques parties des activités de la Journée 'Sciences de la vie'


4: Table ronde (Discussion)

Vers un partenariat d'échange interuniversitaire d'expérience en matière d'enseignement et de recherche scientifique au Maroc.

La table ronde a été marquée par la signature d'une convention de coopération entre la Faculté Polydisciplinaire de Taza (Université Sidi Mohamed Ben Abdellah) et la Faculté des Sciences-Semlalia, Marrakech (Université Cadi Ayyad). A son état actuel, la convention couvre principalement l'enseignement supérieur. Elle sera plus élargie aux axes de la recherche scientifique. Des informations relatives à la FP-Taza ont été données par son Doyen. En effet, n'étant qu'un Centre des études universitaire en 2002, la Faculté polydisciplinaire de Taza n'a été crée officiellement qu'en 2004. Malgré son jeune âge, la Faculté dispose de plusieurs atouts, car située dans une région riche en biodiversité et abritant le parc national de Tazeka. Al'instar des autres Facultés du Maroc, La FP-Taza a développé ses capacités à concevoir et à mettre en œuvre des filières conformes au système LMD. La Faculté des Sciences Semlalia, crée en 1978, a 26 ans d'ancienneté par rapport à la FP-Taza. Plusieurs points ont été discutés sur le volet de l'enseignement des sciences de la vie et des biotechnologies et le volet de la recherche scientifique:

Enseignement:

- Collaboration dans l'échange de supports pédagogiques de toute nature, en particulier ceux des travaux pratiques (TP). Des supports ont fait l'objet d'échange entre le Département de Biologie de la Faculté des Sciences-Semlalia à Marrakech et son homologue de la Faculté polydisciplinaire de Taza. Il s'agit de polycopiés concernant la Biologie cellulaire (S1), TP + TD des organismes vivants (S2), TP + TD de Biologie cellulaire (S1), Biologie générale et Embryologie, TP de Biochimie structurale (S3), TP de Biochimie métabolique (S4), TP de Biologie moléculaire (S5). D'autre part, des productions pédagogiques élaborées par des enseignants, ont pu être échangés (exemplaires d'ouvrages 'des sciences naturelles aux sciences des molécules' 2010, 'Sciences de la vie-Biochimie' 2012 et 'Sciences de la vie. Protéines et Enzymes' 2013, ..).

- Collaboration dans la mise en place de travaux pratiques communs dans toutes les disciplines des sciences de la vie, en particulier la Biochimie, Biologie moléculaire, Microbiologie, Génétique et Physiologie qui constituent les disciplines clés des biotechnologies.

- Collaboration dans l'encadrement d'étudiants en PFE (projet de fin d'études, licence en sciences de la vie) sur des thématiques développées à Taza et à Marrakech. Pour rappel, les taux d'encadrement en sciences de la vie à la FP-Taza et à la FSSM restent encore faible.

- Collaboration en matière de la préparation de la transition entre l'enseignement Secondaire et l'Enseignement Supérieur visant à renforcer l'intégration des nouveaux étudiants dans les Facultés des Sciences, en particulier.

- Collaboration et échange d'expériences dans le domaine de l'exploitation des résultats de la recherche scientifique au profit de la formation universitaire.

Recherche scientifique

- Considérant les préoccupations similaires relatives aux activités du secteur agroalimentaire (Huileries, en particulier) et qui sont identiques entre la région de Taza et celle de Marrakech, il est recommandé d'effectuer en commun des travaux de recherches scientifiques ou de PFE (Projet de Fin d'Etudse) sur ces sujets.

- Collaboration en matière de foresterie et ressources forestières, considérant le fait que les deux régions abritent deux parcs nationaux: le parc national de Tazeka (région de Taza) et le parc national de Toubkal (région de Marrakech).

- Collaboration dans le domaine des plantes aromatiques et médicinales, sachant que l'Institut National des Plantes Médicinales et Aromatiques (situé à Taounate) est rattaché à l'Université Sidi Mohamed Ben Abdellah.

- Collaboration autour des études concernant l'écosystème forestier (à Taza) et l'écosystème oasien (environs de Marrakech). Ce sont deux faciès différents avec des modes de gestion différents.

- Collaboration autour des études de la biodiversité. Certaines espèces vivant dans les grottes (troglophiles , trogloxènes, troglobies), sont trouvées uniquement dans certaines grottes comme les grottes de Fiouato à Taza.

- Collaboration et échange d'expériences en matière de traitement des déchets et des eaux usées qui constituent un danger pour la santé et l'environnement. Les biotechnologies jaunes (biodépollution, bioremédiation, phytoremédiation, ..) peuvent être appliquées comme l'un des moyens pour le traitement des déchets.



فيديوهات في خدمة التهييئ للإنتقال التدريجي من الثانوي إلى العالي

Vidéos au service de la transition douce du Secondaire au Supérieur

transition


مواقع إلكترونية في خدمة الانتقال التدريجي من الثانوي إلى العالي

Sites web au service de la transition douce du Secondaire au Supérieur

1/ Site web propores aux Enseignants ---- 2/ Sites web officiels de l'Université

takween site web


مؤلفات جديدة في خدمة الانتقال التدريجي من الثانوي إلى العالي

Nouveaux ouvrages au service de la transition Secondaire-Supérieur

Sciences de la vie, Biochimie. Livres


Accueil ---- Annonces --- Newsletter ---- E-books --- Liens --- Contact
biotechnologies, biodiversité et environnement. annonces