biotech-ecolo.net Blog مجال للمناقشة

Blog Biotechnologies des plantes, diversité génétique et Environnement

Archives 2014

Et les biotechnologies vertes au Maghreb. Quel état ????

Rédigé par baaziz - - 2 commentaires

biotechnologies au Maghreb

Les Biotechnologies du secteur agricole au Maghreb

Le Maghreb (Maroc, Mauritanie, Tunisie, Algérie et Lybie) situé au Nord de l'Afrique, proche de l'Europe, présente des potentialités énormes sans toute fois montré un vrai engagement dans les biotechnologies pour subvenir aux besoins d'une population qui s'approche de 100 millions d'habitants.

Maghreb. Biotechnologies

Regardons de l'autre rive de la Mediterrannée, l'Europe, on constate des percées remarquables dans le secteur des biotechnologies. Le total des chiffres d'affaires des entreprises active dépassent les centaines de mrds de dollars. Les firmes suisses ont battu des records, selon le rapport Swiss Biotech 2008.

Contrairement au autres pays du Maghreb, le Maroc a connu un développement industriel de la culture de tissus. Trois exemples sont à citer: 1/ Assainissement et régénération de la pomme de terre dans les laboratoires de la SOGETA (Société de Gestion des Terres Agricoles), 2/ Production de vitro-plants de palmier dattier, bananier et verveine par les laboratoires des Domaines royaux de Meknès. 3/ Assainissement et micropropagation des agrumes par la SODEA (Société de développement Agricole).

En Tunisie, le Centre Ntional de Biotechnologie de Sfax, crée en 1983, développe plusieurs aspets biotechnologies agricoles e plus d'autres axes de recherche.

En Algérie, les biotechnologies concernent l'industrie agroalimentaire, l'amélioration de la production agricole. Comme exemples de plantes d'intérêt, on trouve les céréales, le palmier dattier, l'artichaut et les cultures maraîchères.
Le passage des résultats de biotechnologies à la phase industrielle a été beaucoup plus marqué au Maroc.

Sciences de la vie, Biochimie. Livres

Palmiers en Tunisie. Apparition du Charançon rouge

Rédigé par baaziz - - 4 commentaires

Palmier. Charançon rouge (Rhynchophorus ferrugineus) en Tunisie

Charançon rouge des palmiers En 2011, le charançon rouge du palmier est apparu à Tunis. En janvier 2014, une campagne de lutte vient d’être lancée par le ministère de l'Agriculture, sur l’ensemble de la ville. Cette campagne a pris fin en mars dernier.

15000 palmiers ornementaux (de l’espèce Phoenix canariensis) ont été traités par un insecticide, selon la méthode de microinjection élaborée par les chercheurs de l’Institut National de la Recherche Agronomique de France (INRA-Estacion Phoenix de Elche).

La substance active utilisée en Tunisie est l’actara, laquelle possède une rémannence de 6 mois. Elle est injectée à la base du stipe. 15 équipes de 2 opérateurs ont mené à bien cette opération, dans un délai de 2 mois. L’opération sera renouvelée une seconde fois cet été. La technique d’injection retenue présente 2 principaux avantages, son coût réduit et son absence d’impact sur l’environnement (l’insecticide restant confiné dans le stipe auquel il ne cause aucun dommage par ailleurs). Cette campagne pilote d’assainissement chimique vise à éradiquer le charançon d’ici l’an prochain dans la capitale tunisienne.

Outre l’efficacité de la substance retenue, le protocole d’injection est au centre de cette opération. Il repose sur le caractère massif de l’opération, afin d’éviter des blessures répétées aux stipes. Une autre substance active expérimentée par la station INRA de Elche, l’Emamectine benzoate (suivant le même protocole et présentant les mêmes avantages), vient par ailleurs d’être autorisée en France. Elle présente une rémanence qui va jusqu’à un an, ce qui permettra de limiter encore son impact sur le palmier comme sur l’environnement. Voici le lien vers l’autorisation administrative : http://e-phy.agriculture.gouv.fr/

L’enjeu de l’expérimentation tunisienne est d’importance: l’extension de l’infestation en direction des palmeraies dattières du sud pourrait en effet menacer l’un des principaux secteurs économiques d’un pays actuellement très fragilisé par ailleurs. Source: http://www.listephoenix.com/