biotechnologies, diversité génétique, biodiversité et environnement
Figuier de barbarie (cactus), Opuntia ficus indica L. الصبار

Le figuier de Barbarie ou cactus (Opuntia ficus indica L., الصبار) est plante de la famille des cactacées bien adaptée aux climats aride et semi-aride.

Recherche rapide dans ce site et les sites liés de l'auteur (Fr, Ar, Eng) - بحث سريع في هذا الموقع و المواقع المرتبطة للمؤلف :


Livre 'Sciences de la vie-Biochimie' (Ar, Fr), cours, QCM, examens, Concours de médecine:

sciences de la vie-Biochimie. Livre


Opuntia ficus indica L.. Diversité génétique et particularité physiologique

En plus de sa résistance à la sécheresse, Opuntia ficus indica peut assurer des apports nutritifs importants par les fruits et les raquettes qu'elle produit. Plusieurs écotypes de ce cactus existent et sont caractérisés , entre autres, par le caractère de la maturation des fruits (précoce ou tardive). Aussi, pour contribuer à identifier ces écotypes, les peroxydases du cactus (Opuntia ficus indica) ont été utilisées.

L'hostilité des zones arides affectées par la sécheresse, ne laisse pas le développement de toute plante. Opuntia ficus indica (cactus ou figuier de barbarie) est par contre bien adaptée à cet environnement. En plus, elle présente une source alimentaire importante (fruits et raquettes).

Le Cactus est le nom usuel des plantes de la famille des Cactacées ou cactées, ordre des Caryophyllales. Ce sont presque toutes des plantes grasses ou plantes succulentes, c'est-à-dire des plantes xérophytes qui stockent dans leurs tissus des réserves de 'suc' pour faire face aux longues périodes de sécheresse.

Cependant la confusion entre cactus et plantes grasses est fréquente. Toutes les plantes succulentes ne sont pas des cactus car d'autres familles de plantes ont adopté cette méthode de lutte contre les périodes de sécheresse : Asclepiadaceae, Crassulaceae... Certaines plantes de ces familles ressemblent fortement aux vrais cactus, par convergence des formes d'espèces soumises aux mêmes contraintes. C'est le cas par exemple des euphorbes cactiformes comme Euphorbia canariensis. Pour distinguer les vrais cactus des plantes qui leur ressemblent, il faut se reporter aux critères d'appartenance à la famille des Cactaceae.

Le métabolisme particulier, dit CAM (Métabolisme Acide des Crassulacées), qui permet aux cactacées de fixer le gaz carbonique pendant la nuit, à l'inverse des plantes ordinaires, est le principal mécanisme d'adaptation à la sècheresse. Ce métabolisme particulièrement économe en énergie, associé à une énorme capacité de stockage, est le secret de l'incroyable résistance de ce type de plantes à la sècheresse. En effet les plantes CAM, qui n'ouvrent leurs stomates que pendant la nuit pour absorber le gaz carbonique, ne perdent que très peu d'eau par transpiration. La nuit, leurs stomates sont ouverts et le CO2 est absorbé. Il est stocké momentanément accroché à des molécules à 3 carbones. Le jour, ce CO2 est libéré dans les chloroplastes. Grâce à la lumière, il est incorporé (transformé en glucide (sucres)) par les mécanismes classiques de la photosynthèse.

cactus (opuntia ficus indica). Ecotypes et aspects des peoxydases


Opuntia (cactus). Aréoles

Aréoles d'Opuntia munies d'épines et de glochides


Opuntia lindheimeri

Opuntia lindheimeri


O. microdasys

Opuntia microdasys
ne portant que des glochides

métabolisme CAM du figuier da barbarie

Au Maroc, dans la province de Tiznit le cactus occupe la plus grande superficie soit 34.110 ha dont 22.000 ha dans la région de Sidi Ifni et Aït Baâmrane à elle seule. Dans cette région le cactus inerme est le plus répandu et se présente sous forme de deux écotypes. 'Aïssa' (précoce ; récolte juin à août) et 'Moussa' (tardive ; récolte septembre à décembre). Les deux écotypes sont utilisés le plus souvent en plantations alignées entourées de cactus épineux appelé Achefri . Les rendements enregistrés dans cette région varient entre 10 et 22 tons/ha.

culture du figuier de barbarie



Les écotypes du cactus (Opuntia ficus indica L.) peuvent constituer des sources d'antioxydants comme l'acide ascorbique dont il faut trouver des tests fiables pour leur évaluation.


Ecotypes d'Opuntia ficus indica (cactus, figuier de barbarie) et croissance en présence de la salinité

Un traitement prolongé par le sel (NaCl) appliqué à différents écotypes du figuier de barbarie (Opuntia ficus indica) a permis de sélectionner ceux qui tolèrent la salinité. Des changements quantitatifs et qualitatifs (électrophorèse) des péroxydases permettent de caractériser les écotypes d'intérêt. Lire la suite dans l'article:

Etude des peroxydases d'écotypes d'Opuntia ficus indica L (cactus). en relation avec le développement dans des conditions de stress salin
A. Khales et M. Baaziz. 2006. congrès international de Biochimie, Agadir (Maroc).


Amélioration génétique de l'espèce Opuntia ficus indica L.

Les recherches scientifiques axées sur l'amélioration génétique de l'espèce Opuntia ficus indica L. restent rares, voire même absentes.

Pour le port d'épines, Il n'est pas rare de trouver des raquettes épineuses sur des pieds inermes. Il semble qu'il n'y ait pas d'écotypes absolument inermes mais à épines plus ou moins rares. Des cas intermédiaires entre formes très épineuses et inermes existent (Poupon, 1975). Chez les écotypes dites inermes, les plants issus de semis sont épineux, la première année. Ils deviennent inermes la deuxième année. Il semble que le caractère épineux est dominant par rapport au caractère inerme, ce qui offre des possibilités de sélection des clones sans épines chez plusieurs espèces de cactus.

- Figuier de barbarie (cactus, Opuntia ficus indica L.). Croisement dirigé (vidéo):


Publications, Communications& Thèses sélectionnées:

KOHAICH, K. & BAAZIZ, M. 2015. New investigations on the guaiacol peroxidase of Opuntia ficus indica L. and its modulation by ascorbic acid and copper. Towards an optimization of quantitative and qualitative tests. Journal of Molecular Catalysis B, Enzymatic 119, 26-32. See video:


Journal of Molecular Catalysis B, Enzymatic. Audio slides


KHALES, A. & BAAZIZ, M. 2005. Quantitative and qualitative aspects of peroxidases extracted from cladodes of Opuntia ficus indica. Scientia horticulturae 103, 209-218.

KHALES, A. & BAAZIZ, M. 2004. Peroxydases d'Opuntia ficus indica L. Activités catalytiques et propriétés biochimiques. . In: Baaziz, M. et Hakkou, A. Actes du congrès International de Biochimie-Forum des Jeunes Chercheurs, Marrakech, Maroc, 142-145.

KHALES, A. & BAAZIZ, M. 2003. Marquage des ressources génétiques du figuier de Barbarie (Opuntia ficus indica) par le polymorphisme des peroxydases extraites des raquettes. 3ieme congrès National de génétique et Biologie Moléculaire, 18-20 Décembre, Tanger, Maroc, pp. 127.

KHALES, A. & BAAZIZ, M. 2002. Isoperoxydases du cactus, Opuntia ficus-indica.Premier congrès National de Biochimie, Faculté des Sciences Aïn-Chock, Casablanca, 09-11 Mai 2002


-
Figuier de barbarie (cactus), Opuntia ficus indica)